Blog

Plan 5 Luc Favre – Jour 4 – ENTENDRE ET OBÉIR AUX CRITÈRES DE DIEU

Jour 4 – ENTENDRE ET OBÉIR AUX CRITÈRES DE DIEU 

Tout ce qu’il te semble avoir entendu de la part de Dieu doit obéir aux critères suivants : être biblique, être juste et constructif et t’apporter la joie du Saint-Esprit.

VERSETS RÉFÉRENCE :

Jean 3:29 Louis Segond
29 Celui à qui appartient l’épouse, c’est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l’époux : aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite.

Nombres 23:19 Louis Segond
19 Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t-il pas ?

1 Corinthiens 10:23 Louis Segond
23 Tout est permis, mais tout n’est pas utile ; tout est permis, mais tout n’édifie pas.

1 Thessaloniciens 1:6 Louis Segond
6 Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup de tribulations, avec la joie du Saint Esprit,

Romains 14:17 Louis Segond
17 Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.

RÉFLEXIONS :

Lis Jean 3 :29 ; Nombres 23 :19 ; 1 Corinthiens 10 :23 ;
1 Thessaloniciens 1 :6 ; Romains 14 :17 et prends un moment pour répondre aux questions suivantes :

Quelle est la référence suprême pour savoir si ce que nous avons entendu vient bien de Dieu ?

Lorsque Dieu nous parle, qu’est-ce que cela produit en nous ?

CONTENU :

Quand on cherche à entendre la voix de Dieu, la question récurrente est toujours de savoir si ce que l’on pense avoir entendu vient de Dieu ou pas. Tu as certainement déjà rencontré des chrétiens qui te disent régulièrement : « Dieu m’a dit… » et, quelques temps plus tard, il semble que Dieu leur ait dit le contraire… Ce qui veut dire qu’au moins l’une des deux affirmations ne provenait pas de Dieu, voire même les deux ! Il faut savoir que nous avons tous des filtres dans nos vies qui nous empêchent parfois de comprendre correctement ce que Dieu nous dit : nous pouvons être influencés par nous-mêmes (sentiments, émotions, désirs, etc.), par les autres, par les circonstances, par le diable ou d’autres puissances occultes. Lorsque l’on croit que Dieu nous a parlé, le meilleur moyen de le confirmer est de le mettre en action en obéissant à ce que nous avons entendu. Car l’obéissance retardée est déjà de la désobéissance et elle ouvre la porte au doute. Cependant, avant cela, il y a quelques critères importants qui nous permettent de tester ce que l’on a reçu.

Tout d’abord, cela doit être biblique, ainsi Dieu ne va jamais dire quelque chose de contraire à l’enseignement de Sa Parole. Par exemple, si une personne dit que Dieu lui a dit de divorcer de son conjoint non-croyant pour se marier avec quelqu’un d’autre, ce n’est clairement pas Dieu qui a parlé, mais la chair de la personne. Dieu n’est pas un homme pour mentir et Il ne va jamais dire quelque chose qui contredit ce qu’Il nous a déjà dit dans la Bible. Et il ne s’agit pas nécessairement de faire référence à un verset spécifique, mais à la globalité et l’esprit de l’enseignement biblique.

Par ailleurs, lorsque Dieu nous parle, cela doit être juste et constructif. Juste, c’est-à-dire en rapport avec la justice qui est révélée dans les valeurs du Royaume de Dieu que nous trouvons développées dans Matthieu 5 à 7. La justice de Dieu fait d’une part opposition au péché, mais d’autre part à l’accusation. Ainsi Dieu ne va jamais parler pour accuser ou condamner, mais au contraire, Il va parler pour relever et pardonner. Ainsi, si nous sommes dans l’erreur, Il va nous convaincre de péché afin de nous permettre de nous repentir et de changer de voie. Ainsi lorsque Dieu nous parle, ce sera toujours en accord avec les valeurs de Son Royaume, mais cela sera également constructif ou, pour utiliser un terme biblique, pour édifier. Dieu ne parle jamais pour ne rien dire, lorsqu’Il parle c’est pour édifier nos vies ou les vies de ceux qui nous entourent ou encore Son Royaume. Il désire nous voir grandir et être transformés de gloire en gloire pour Son Royaume.

Enfin, lorsque Dieu nous parle, cela crée toujours la joie du Saint-Esprit en notre fort intérieur, ce qui ne signifie pas que nous serons toujours réjouis ou tranquilles dans nos émotions ou nos sentiments. En réalité, souvent lorsque Dieu nous parle, cela provoque de l’inconfort dans notre âme, voire même de la pression. Néanmoins, dans notre esprit, là où nous sommes en communion avec Dieu, le Saint-Esprit libère Sa joie. C’est à nous de bien déterminer ce à quoi nous voulons donner de l’importance. Il n’est pas question ici de paix, car souvent des chrétiens te diront qu’ils ne sont pas en paix avec telle ou telle chose, mais ce qu’ils veulent dire, c’est que leur âme est troublée par ce que Dieu met dans leur cœur et j’aimerais dire que c’est normal. Jésus était troublé dans le jardin de Gethsémané avant d’aller à la croix, mais dans Son esprit, il y avait la joie de l’obéissance (cf. Jean 12 :27). De la même manière, Abraham ne pouvait pas être en paix pour aller sacrifier son fils (cf. Genèse 22) et pourtant cela n’a certainement pas empêché son esprit d’être réjoui de faire ce que Dieu lui avait dit.

Une chose importante à souligner, c’est que parfois Dieu nous donne des directions qui concerne l’avenir afin que nous puissions nous préparer et prier pour cela. Ça ne veut pas dire forcément que nous devons les faire du tac au tac, dans l’urgence, comme par exemple le mariage, quitter son travail, partir en mission, etc. Si nous ne sommes pas attentifs l’ennemi peut essayer de nous faire croire que c’est de Dieu et qu’il faut le faire vite pour que l’urgence nous empêche d’être sages et nous pousse à faire des choix qui ne sont pas alignés. Lorsque Dieu parle, nous devons également savoir reconnaître Son temps.

Prends le temps de méditer sur ces différents critères afin de les intégrer dans ton cœur afin que lorsque Dieu parle à ton cœur tu puisses évaluer ce que tu as entendu. Dieu désire te parler et te conduire dans des projets extraordinaires et défiants.

MA DÉCISION:

Ce que j’ai compris pour ma vie personnelle :

Ce que je décide pour ma vie par rapport à ce que je viens d’apprendre :

Ce que tu décides aujourd’hui détermine qui et ce que tu seras demain !

Ces méditations sont tirées du livre « un disciple en marche », un véritable manuel de disciples. Qui plus est, c’est un outil pratique pour faire des disciples de manière simple et pratique. La multiplication de disciple commence par toi et c’est pour toi… Pour en savoir plus tu peux trouver le livre sur www.vievictorieuse.org

Leave a Comment

Your email address will not be published.